× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
En 2013, les salariés de Renault avaient accepté une modération salariale en échange de promesses -tenues- de la direction de ne fermer aucune usine.
 

Le bilan de l'accord de compétitivité instauré en 2013 a dépassé les espérances de Renault. À la veille d'entamer des négociations sur un nouveau plan, les syndicats réclament des récompenses concrètes.

Votre opinion

Postez un commentaire