Logo Renault.
 

Selon le Wall Street Journal, le groupe automobile négocierait une prise de participation minoritaire, voire un rachat d'actifs industriels de son partenaire iranien Pars Khodro.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire