Mis à jour le
Le PDG de l'alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, en juillet dernier.
 

Les deux constructeurs voudraient renforcer leur alliance pour accroître leurs synergies afin d'atteindre un total de 2,8 milliards d'euros d'économies par an, rapporte Nikkei, ce vendredi 24 janvier. Des directions communes devraient être mises en place.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Et pour combien interviennent les économies sur le salaire du chef dans ce chiffre ? :))

  • Xdreamy
    Xdreamy     

    Hummmm! Ca sent la délocalisation et les licenciements à plus ou moins court terme......!

Votre réponse
Postez un commentaire