Carlos Ghosn ne souhaite pas modifier l'alliance Renault-Nissan.
 

L'Etat français est monté au capital de Renault. Pour autant, Carlos Ghosn, PDG du groupe, ne compte pas modifier la structure capitalistique de l'alliance Renault-Nissan.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire