Mis à jour le
REnault risque de voir son installation en Chine retardée en raison des tensions commerciales entre Pékin et Bruxelles.
 

Les représailles de Pékin après la décision européenne de taxer les panneaux solaires chinois se multiplient. Ce vendredi 7 juin, c'est le secteur automobile européen qui est en ligne de mire…

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • drunkensailor
    drunkensailor     

    A ce petit jeu la Chine sera perdante , si on taxe tout ce qui vient de ce pays de merde

Votre réponse
Postez un commentaire