× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Renault veut obtenir davantage de flexibilité des salariés de ses sites industriels français.
 

7 500 postes seront supprimés en France, a annoncé le constructeur, mardi 15 janvier. Cette nouvelle intervient à quelques jours de la fin des négociations pour accroître la compétitivité de ses sites hexagonaux.

Votre opinion

Postez un commentaire