× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Renault serait à deux doigts d'obtenir l'aval des autorités chinoises pour monter une coentreprise avec Dongfeng.
 

Le constructeur français attendrait de façon imminente le feu vert des autorités chinoises pour nouer un partenariat avec le constructeur Dongfeng. Et rattraper ainsi son retard sur l'un des marchés les plus dynamiques.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jp89
    jp89     

    Allons-nous assister à une guéguerre entre Renault et Peugeot: "Laquelle des deux entreprises françaises délocalisera en Chine en premier ??" - On est vraiment mal barré, moi j'vou'le dit !!

  • ami37
    ami37     

    on nous presente le futur accord renault chine, qu en seront les conséquences?????
    des voitures ou parties viendront de chine et en contrepartie ce sera du chomage en france car le cout du travail est trop élevé
    mais que fait notre gouvernement il ignore qu'il faut baisser les charges en nettoyant toutes les inégalités ex public = prive (jour de carence, salaire, retraite etc etc

Votre réponse
Postez un commentaire