× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Starbucks utiliserait un système de royalties colossales imposées à ses filiales européennes afin de minorer leurs revenus, et donc leurs impôts.
 

Des militants de l'association Attac sont allés devant un Starbucks parisien pour y dénoncer les pratiques d'optimisation fiscale de la chaîne de café qu'ils accusent de n'avoir jamais versé un centime d'euros d'impôts en France.

Votre opinion

Postez un commentaire