Les clients sont indemnisés au bout de 3 heures de retard.
 

La Cour de justice de l'Union européenne vient de trancher la question de l'heure d'arrivée en cas de retard du vol. Il s'agit de l'ouverture des portes et non pas du moment où se pose l'avion.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et bien elles s'adapteront.
    Elles sont au courant qu'elles travaillent sur des aéroports avec des temps de roulage assez long, non ?
    A quoi ça rime pour le passage de savoir à quelle heure la roue se pose sur le sol ?

Votre réponse
Postez un commentaire