× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Ricol : « Nous ne laisserons tomber aucune entreprise »

Mis à jour le

René Ricol, Médiateur national du crédit, est revenu sur son rôle et ses enjeux dans la crise actuelle.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • moîse youtchou
    moîse youtchou     

    bonjour,j'ai deposé mon dossier pour une création d'entreprise de librairie presse à la société général de banque.le local m'a été attribué par la mairie de st-ouen dans le soucis de preserver les commerces de proximités.Ce crédit d'un montant de 15000€ m'a été refusé,et pourtant ce montant de 15000€ est cautionné par garances, ozéo puis par mon frère avec un appartement d'une valeur de 300000€ .
    Malgré toutes ces cautions , la banque m'a refusé l'octroie de ce crédit qui m'aurait permis de travailler avec mon épouse.je ne comprends pas que au moment du débat sur la prolongation de l'age de la retraite à 62 ans qu'on refuse aux seniors non seulement de travailler mais de creer leurs propres entreprises .a moins que ce soit une discrimination pour la couleur de ma peau.
    LA BNP,le crédit lyonnais m'avaient déja refusé ce même crédit.je fais appel à votre autorité afin d'intervenir pour l'ouverture de mon entreprise.je reste à votre disposition pour tout rendez-vous.je répond au ... et à l' email : ...
    merci par avance

  • fernanda
    fernanda     

    Je suis comptable d'une entreprise, la société à laquelle je travaille rencontre des problèmes de trésorerie, résilié SFAC grâce à un rejet de chèque de 8000 € (que nous avons régularisé, mais cela ne nous a pas avancé), j'ai déposé avec l'accord du directeur de l'entreprise, un dossier au médiateur de crédit, que j'espère, nous sauvera de notre situation. Nous avons énormément de commandes, notre activité marche très bien, mais il nous manque du stock, mais seulement la banque refuse une ligne de découvert, je suis obligée de règler au "cul de camion" comme on dit dans le domaine du bâtiment. D'ailleurs j'envisage de changer de banque, car j'aimerais partir définitivement de cette banque qui nous met la vie dure à notre société. J'ai rendez vous avec eux, à mon avis, ils veulent clôturer le compte. J'attends un coup de fil du médiateur. Ai-je fais le bon choix?

  • BRUNO42
    BRUNO42     

    quel vaste bouffonerie ce médiateur, face à la bétise d'un banquier assis sur son trône et ayant droit de vie ou de mort d'une société,il n'y a personne,ormis le pauvre commerçant qui s'échine sans relache pour gagner trois sous,lesquels ne suffise pas à nourir ses voleurs de banquiers avec l'aval des services de l'état.nous remplissons les caisses avec nos impôts nos aggios,nos frais de rejets de traites et nous sommes traité comme des moins que rien. et que fait le médiateur?
    rien!!!!
    votre banquier refuse de vous accorder 1 mois de fond de roulement(4000€)sans raison, et le médiateur répond "nous ne pouvons rien faire pour vous, votre banquier ne veut pas"
    Alors monsieur Ricol, comment fait-on, nous,petit commerçant qui produisons du chiffre mais manquont un tout petit peu de fond de roulement!devant un banquier qui refuse de faire son métier?

  • RICOL
    RICOL     

    vous saurez pourquoi il y a des trous partout/ mais je pense que tous les hauts placés le savent et ne disent rien volontairement

  • f86
    f86     

    bonjour,
    je suis étonné,du déroulement que met le service Médiateurcréditeur pour gérer mon dossier.j'ai déposé mon dossier depuis le 19/04/2009.toujours pas de réponse!pas de solution!
    la banque populaire de Rennes ne réponds pas!ne m'autorise pas de solution depuis le 17/04/2009.juste un bloquage de mon compte pro!de ce fait j'ai du suspendre mon activité dans l'attente d'un espoir de réponse, solution.
    sans cela je vais devoir fin juin 2009 retourné sur les rangs du chômage!là ou j'étais avant la création de mon entreprise.
    je vois quand France, on aide que les sociétés qui licencient,pas les chômeurs de 50ans qui souhaitent s'en sortir!

  • nathielol
    nathielol     

    Malgré ce qui est dit, le médiateur du crédit n'est pas la bouée de secours de toutes les entreprises.
    En effet, je suis associé et travaille dans une PME en très forte croissance où le manque de trésorerie est un gros problème. Afin de payer nos fournisseurs français et étrangers, nous devons régler beaucoup de factures avant livraison des marchandises. Notre Besoin de Fond de Roulemenent (BFR) est souvent très court afin de payer nos factures de nos fournisseurs en avance en attendant de livrer et facturer nos clients (pour être payés). Nos clients sont de très grands donneurs d'ordre français pour lesquels nous avons remporté de gros contrat (plusieurs Millions d'Euros).
    Or, à ce jour et depuis le mois de Février, aucune banque ne souhaite nous aider. Nous sommes depuis le début en relation avec le Médiateur du Crédit (des Yvelines) et la Banque de France qui ne veulent rien entendre. Aucune banque ne nous accorde de Ligne de crédit ou billet pour combler notre BFR pendant uniquement quelques mois (4-5 mois).
    Alors, Médiateur du Crédit : un Frein au développement des entreprises en forte croissance !!!

  • Fran6to
    Fran6to     

    Pourriez vous me donner le site que René Ricol à fourni ce matin pour les crédits bancaires

Votre réponse
Postez un commentaire