Mitsubishi avoue des manipulations.
 

L'action du constructeur a chuté de plus de 20% après avoir déjà plongé de 15% la veille. Mitsubishi a reconnu avoir triché sur les performances énergétiques de ses voitures, dont celles qu'il fabrique pour Nissan.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire