Mis à jour le
Areva et Mitsubishi pourraient construire ensemble la deuxième centrale nucléaire turque.
 

La co-entreprise que le Français forme avec Mitsubishi va signer un contrat de 15 milliards d'euros avec la Turquie, ce vendredi 3 mai, pour quatre réacteurs Atmea1. Ce qui pourrait marquer la fin de cinq ans de disette pour Areva.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Observatoire du nucleaire
    Observatoire du nucleaire     

    La Turquie annonce la ,construction de réacteurs depuis... 1967 ! La dernière fois, c'était fin 2007, les mêmes dépêches d'agences qu'aujourd'hui annonçaient avec la même "certitude" que les travaux allaient commencer et que la centrale fonctionnerait en... 2013 !

    De toute façon, cette annonce vise juste à faire taire la France lors du centenaire du génocide arménien (1915), la centrale sera annulée après !

    Le nucléaire est définitivement trop cher (même pour des irresponsables qui sont prêts à mettre des réacteurs près de failles sismiques !)

Votre réponse
Postez un commentaire