× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Le patron de Sanofi Olivier Brandicourt va devoir trouver rapidement de nouveaux relais de croissance.
 

Le laboratoire pharmaceutique français était prêt à payer la biotech suisse au prix fort. Mais Actelion a préféré entrer en négociations exclusives avec l'américain Johnson&Johnson.

Votre opinion

Postez un commentaire