Le volume des données amassé ne garantit pas le succès d’un projet big data. Les entreprises doivent investir dans le traitement amont pour injecter dans leurs outils d’analyse des données de qualité.
 

Pour obtenir des résultats pertinents à partir de traitements analytiques, la qualité des données injectées dans les algorithmes doit être optimale. Ces derniers doivent par ailleurs évoluer avec nos façons de vivre et de travailler, au risque de produire des résultats erronés.

Votre opinion

Postez un commentaire