Mis à jour le
Le gendarme des télécoms veillera à ce que tout projet de consolidation entre opérateurs télécoms ne se traduise pas par une re-monopolisation rampante.
 

À rebours des opérateurs, le président de l'Arcep estime que la concurrence reste un bon moyen d'inciter à investir, prenant pour exemple la situation actuelle des réseaux 4G.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire