Shell prévoit la suppression en 2015 de 6.500 postes sur un effectif total de près de 100.000 salariés.
 

La compagnie anglo-néerlandaise, qui souffre comme ses rivales du bas niveau des cours du brut, prévoit de supprimer 6.500 emplois après une chute de son bénéfice.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire