SNCF: les sénateurs offrent des raisons aux syndicats réformistes d'arrêter la grève

"Les syndicats attendent un signal. Ils l'auront (...) Une fois la loi votée, il sera temps d'arrêter la grève", a déclaré le rapporteur Gérard Cornu (LR).
 

Incessibilité du capital de SNCF et ses filiales, transfert des salariés de la compagnie... le Sénat a confirmé en séance plusieurs dispositions qui devraient satisfaire les syndicats réformistes. Ces derniers attendent le vote final de la loi avant de se prononcer sur un éventuel arrêt de la grève.

Votre opinion

Postez un commentaire