× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Sous pression, Lufthansa accepte finalement une aide de l'Etat contre une entrée dans son capital

Lufthansa
 

C'est un vrai camouflet pour Carsten Spohr, le PDG de la compagnie aérienne, qui disait préférer la faillite plutôt que d'être sous tutelle de l'Etat. Ce dernier entrera à hauteur de 25% et disposera d'une minorité de blocage, contre une aide de 9 milliards d'euros.

Votre opinion

Postez un commentaire