Après un succès fulgurant, les éditeurs des jeux Candy Crush, angry Birds ou encore Farmville échouent à capitaliser sur le long terme.
 

Rovio, le créateur d'Angry Birds, vient d'annoncer une suppression de 39% de ses effectifs. Sur le marché des jeux sur smartphones et réseau sociaux, les succès sont fugaces et les éditeurs peinent à renouveler leur succès. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire