× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Le Stade de France pourrait voir son avenir s'assombrir.
 

La Fédération française de rugby a voté l'émission d'un emprunt obligataire pouvant atteindre 200 millions d'euros, afin de pouvoir financer sa propre enceinte. Une opération qui pourrait coûter cher à Vinci et Bouygues, gestionnaires du Stade de France.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • quidambof
    quidambof     

    trop gourmands les gestionnaires du stade de France ?? Vive le rugby pour l'instant mais çà peut changer avec le fric ???

  • lefrenchy
    lefrenchy     

    Quel dommage de ne pouvoir s'entendre sur des sujets qui nous sont a cœur ......pas étonnant que le pays va si mal ...........tout est questions d'argent comme d'habitude....pauvre France!!!!!

  • kline
    kline     

    et bin bien fait pour le stade de france ! ils n'ont qu'à negocier correctement au lieu de toujours vouloir plus !

Votre réponse
Postez un commentaire