× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
">
Mis à jour le
"Il faut bien avoir à l'esprit que les fréquences actuelles devront être réparties en cas d'accord, entre trois opérateurs" a expliqué Stéphane Richard
 

Invité sur 01NetTV, Stéphane Richard a précisé ne pas agir dans ce dossier comme un "banquier d'affaires", insistant sur l'intérêt des consommateurs à ce que le passage de quatre à trois opérateurs n'échoue pas.

Votre opinion

Postez un commentaire