STX: Paris veut un partage à 50-50 entre Fincantieri et actionnaires français, Rome refuse

Le gouvernement français veut un partage 50-50 avec Fincantieri pour les chantiers navals
 

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a indiqué que le gouvernement souhaitait un partage à 50-50 de STX France entre Fincantieri et les actionnaires français, en contrepartie d'une coopération "dans le domaine du naval militaire". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire