Après Goldman Sachs, Citigroup, JP Morgan, Bank of America et bien d'autres, Morgan Stanley va payer près de 3 milliards de dollars pour tourner la page des subprimes.
 

La banque d'affaires américaine a annoncé ce 26 février qu'elle verserait 2,6 milliards de dollars pour solder des litiges sur les produits financiers adossés à des crédits hypothécaires à l'origine de la crise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire