Mis à jour le
Le conflit portait sur la subvention des téléphones mobiles par les opérateurs
 

Le 4ème opérateur mobile devra payer 400 000 euros à son rival.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire