× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Lafarge a, en 2013-2014, "remis des fonds à des tierces parties afin de trouver des arrangements avec un certain nombre de ces groupes armés" pour assurer la sécurité.
 

Le géant suisse des matériaux de construction a admis avoir conclu des arrangements avec des groupes armés. Selon Le Monde, ces accords visant à assurer la sécurité d'une cimenterie en Syrie ont notamment profité à Daesh.

Votre opinion

Postez un commentaire