T-Mobile: les investisseurs commencent à douter de Xavier Niel

La part de Xavier Niel dans Free est de moins de 5 milliards d'euros.
 

Malgré le rejet de l'offre, Free veut toujours acquérir T-Mobile. Les actionnaires s'inquiètent. Le titre d'Iliad a plongé depuis cet été, Xavier Niel aurait ainsi perdu 3 milliards d'euros en 3 mois.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire