Takata laisse une ardoise de plus de 8 milliards d'euros.
 

Le groupe nippon a annoncé avoir déposé le bilan. Massivement endetté après une campagne de rappels d'airbags défectueux, Takata va voir ses activités rachetées par une entreprise américaine.

Votre opinion

Postez un commentaire