Take Eat Easy: la "fin de l’aventure" a un goût amer pour les restaurateurs

Mis à jour le
En juin et juillet 2016, l’entreprise a empoché des montants qui auraient dû revenir aux restaurateurs déduction faite de la commission de 10%. Tale it Easy a tout gardé.
 

La fièvre de la Food Tech n’est pas passée pour Take Eat Easy, la société belge de livraison de repas qui a brutalement été mise en liquidation judiciaire, sans régler l'addition à ses partenaires restaurateurs. L'un d'eux a déposé une plainte au pénal pour abus de confiance.

Pascal SAMAMA

journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire