× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
L'AS Monaco possède actuellement des avantages fiscaux, vivement critiqués par les clubs français.
 

Plusieurs amendements au projet de budget 2014 ont été adoptés en commission au Sénat. L'un d'entre eux vise directement le club monégasque qui, au nom de "l'équité sportive", pourrait devoir s'acquitter de la taxe à 75%.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Ansaldo
    Ansaldo     

    le Prince Rainier est sage et à l'image de son père pourra répondre à cette fondre en ne faisant plus participer le club Monégasque à un championnat Français. Ainsi les socialistes auront une fois de plus gagner sur toute la ligne.

Votre réponse
Postez un commentaire