A Paris, où le taux d'occupation des hôtels frôle souvent les 100%, les sites comme Airbnb permettent de répondre à la demande des touristes.
 

Un amendement au budget 2015 sera examiné au cours de la semaine pour que les clients des sites d'hébergement touristique, comme Airbnb, soient soumis à une taxe de 75 centimes par nuit. Un montant symbolique qui ne freinera pas le développement de ces sites.

Votre opinion

Postez un commentaire