Mis à jour le
Orange perdait un peu moins de 3% vers 11h35.
 

Le groupe présidé par Stéphane Richard a renoncé, ce mercredi 2 juillet, à acquérir des opérateurs télécoms français. En conséquence, aussi bien Iliad qu'Orange et Bouygues sont à la peine sur le marché à la mi-séance.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire