Tesla
 

Le groupe d'Elon Musk est accusé d'avoir ciblé, lorsqu'il a limogé 400 salariés en une semaine début octobre, des ouvriers qui militaient pour la création d'une section syndicale.

Votre opinion

Postez un commentaire