× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Christophe de Margerie pourrait par ailleurs être renvoyé en correctionnelle dans le volet français du dossier.
 

Le géant français du pétrole a accepté, ce mercredi 29 mai, de payer 400 millions de dollars aux autorités américaines. Il s'agit de mettre fin à des accusations de versements de pots-de-vin pour obtenir des contrats publics en Iran.

Votre opinion

Postez un commentaire