× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Lafarge est accusé d'avoir indirectement financé des groupes jihadistes en Syrie.
 

Les trois employés sont au coeur de l'enquête française visant à vérifier si le cimentier a indirectement financé des groupes jihadistes en Syrie. Ils ont été mis en examen pour "financement d'une entreprise terroriste".

Votre opinion

Postez un commentaire