Uber a payé pour mettre fin aux recours des chauffeurs.
 

Les conducteurs de Californie et du Massachusetts avaient formé des recours en nom collectif. Ils réclamaient de devenir des salariés et non plus des travailleurs indépendants. Une demande qui aurait remis en cause le fondement du service.

Votre opinion

Postez un commentaire