Il y a quelques semaines, Uber s'est offert les solutions de cartographie de Microsoft et avec une centaine de spécialistes.
 

Rien n’est pour l’instant confirmé, mais, selon des informations du New York Times, Uber ne fait plus parti des prétendants à la reprise de Here. Nokia pourrait privilégier des constructeurs européens de voitures.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire