La justice espagnole a fait valoir que les chaufferurs d'Uber ne possèdent pas les autorisations administratives nécessaires pour le transport des personnes.
 

Un juge madrilène a interdit mardi le service de voiturage Uberpop en Espagne, après une plainte déposée par une association de taxis se sentant menacés par le développement de cette start up américaine

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire