× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Havas avait hérité en 2014 de la communication autour de tous les jeux, y compris 'Assasin's creed'
 

Après l'irruption hostile de Vivendi dans son capital, Ubisoft avait rompu unilatéralement son contrat avec Havas sans verser d'indemnités. Le tribunal de commerce vient de condamner Ubisoft à payer 785.000 euros à l'agence de publicité. 

Votre opinion

Postez un commentaire