× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Le groupe de Vincent Bolloré aurait voulu être invité à siéger au conseil d'administration d'Ubisoft.
 

Lors de l'assemblée générale de la pépite du jeu vidéo, son premier actionnaire, Vivendi, s'est abstenu de voter une résolution concernant l'intéressement des salariés, empêchant ainsi son adoption.

Votre opinion

Postez un commentaire