En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'assureur avait fait suivre sa cliente par des détectives privés quatre fois, une vingtaine de jours à chaque fois.
 

Pour définir le taux d'invalidité résultant de l'accident de sa cliente, une compagnie d'assurances l'a faite suivre par des détectives, et ne lui a accordé que 10% sur la base de leurs observations. Le tribunal a donné tort à l'assureur.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire