Mis à jour le
La banque Morgan Stanley a indiqué qu'aucun dommage économique n'a jusqu'à présent été constaté.
 

Un employé de l'établissement américain a dérobé les données personnelles de plus de 350.000 clients, en dévoilant même certaines sur internet. Ce salarié a été licencié par Morgan Stanley.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire