Ghost Recon Wildlands se passe dans une Bolivie au main d'un cartel de la drogue.
 

Le dernier jeu d'Ubisoft se déroule dans une Bolivie devenue un narco-État aux mains d'un cartel. Le gouvernement bolivien s'en offusque et a convoqué l'ambassadeur de France pour lui rappeler notamment que la Bolivie achète de l'armement français.

Votre opinion

Postez un commentaire