Mis à jour le
Une entrée de l’Etat au capital de PSA «possible», selon Cahuzac
 

Le ministre du Budget était invité ce vendredi sur RMC et BFMTV. Jérôme Cahuzac n’a pas exclu une possible participation de l’Etat dans PSA, affirmant que « c’est possible », alors que Bercy affirme que ce n'est « pas à l'ordre du jour ».

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • legaulois
    legaulois     

    ou quoi ??? J'espère que nous n'aurons jamais à subir une attaque nucléaire sous un gouvernement socialiste : le temps qu'ils se décident, qu'ils accordent leurs violons, il y a bien longtemps que nous serons réduits en cendre !

  • KKK
    KKK     

    pour l'état ( le peuple )si nos dirigeants de tout bords cessaient la répression routière tel qu'elle est devenue depuis l'arrivée de SARKO en 2007,ferait peut être que l'industrie automobile se porterait un peu moins mal...... SEULEMENT ON NE PEU PAS PRÊCHER DANS TOUTES LES PAROISSE .....

  • avocat du diable
    avocat du diable     

    PSA si malheureusement doit sortir du paysage des constructeurs auto, ne sera que logique, car PSA n'a pas anticipé et s'est gavé sur les moteurs diesel. Maintenant, face au mur c'est quais impossible. Alors rebadgeons des Nissan hybride, Toyota Prius et Honda Jazz en Peugeot pour passer la tempête.

  • LBH
    LBH     

    c'est vrai que se retrouver en France avec 82000 chômeurs de plus (sans compter les équipementiers),des collectivités locales qui (sous la pression de certains de ces grands groupes) ont investi dans des infrastructures routières,ferroviaires et (ou) mobilières se retrouveraient endetter sans aucun espoir d'avoir un retour sur les investissements consentis serait tellement plus judicieux n'est ce pas? C'est bien vous qui avez parlé de ridicule?

  • LBH
    LBH     

    que vous n'ignorez pas,que contrairement à ce que beaucoup ici pensent,que l’Allemagne à une politique d'aide à ses entreprises qui lui à couté en 2010 7,5% de sont PIB toutes aides confondues et dont 4,5% du PIB ont plus spécialement ciblé l'agriculture,les mines,les transports et le logement locatif?Qui plus est dans ces aides ne sont pas pris en considération les avantages fiscaux.Alors croyez vous vraiment que l'état allemand investisse à fond perdu et le regard vissé au rétroviseur? L'essentiel n'est pas tant de prêter de l'argent, l'essentiel c'est qu'au final il y ait un retour sur investissement bien entendu pas dans des proportions usurières mais raisonnable de telle façon que cela ne coute rien au contribuable français et rapporte quelques subsides dans les caisses de l'état.

  • Pshitt
    Pshitt     

    Encore une façon de passer dans les médias pour montrer qu'il existe ???? L’état qui va gérer des entreprises ??? Cahuzac à la mémoire courte des que l’état met son nez dans les affaires sa tourne vinaigre !! Qu'il s'occupe de ses fonctionnaires et qu'il laisse les entreprises tranquille !!!!!

  • titus5
    titus5     

    Encore une fois JJ.BOURDIN a invité une langue de bois!!!!!

  • lapsus
    lapsus     

    La seule vrai règle est le principe de l'offre et de la demande. Ce rapport existe depuis que les hommes sont passé de la fonction nomade cueilleurs au statut de cultivateurs sédentaires. PSA doit se relèver tout seul quitte à repartir de zéro ou mourir. Mais il ne sert à rien d'injecter des fonds publics à fond perdus comme nous l'avons fait antérieurement comme le textiles et la sidérurgie. Pour être aux niveaux des allemands il faut être en remise perpétuelle d'une situation qui change comme change le monde en permanence. Dans la vie rien est acquis contrairement à ce que certains pensent. Et c'est pour ne pas vouloir bouger que nous sommes aujourd hui dans cette triste situation économique. Nos problèmes nous ne les devons qu à nous même . Et Le changement, le Vrai c'est qu en on l'aura compris. quand on aura compris que la conduite d'un pays c'est comme pour une voiture c'est devant que l'on regarde pas dans les rétroviseurs.

  • bavarde94
    bavarde94     

    non NON NON

  • philippelea
    philippelea     

    ça en est ou,l'enquète?l'évasion fiscale du ministre des finances????le changement c'est maintenant!

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire