Universal Music France prévoit notamment des soirées à l'Olympia, salle appartenant au groupe Vivendi.
 

Olivier Nusse, président du directoire d'Universal Music France, veut que sa major sorte "de l'ancien modèle du show-business". Il aimerait qu'elle "passe à quelque chose de plus innovant".

Votre opinion

Postez un commentaire