× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
La politique de rémunération pourrait changer grâce au "say on pay", mais pas vraiment leur montant.
 

Pernod Ricard, qui tient son assemblée générale ce 6 novembre, va faire voter ses actionnaires sur les émoluments de son dirigeant. Que va changer le "say on pay" amené à se généraliser, en France?

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire