Toys'R'Us
 

Après la liquidation de sa maison-mère aux États-Unis, la filiale française de Toys'R'Us a demandé son placement en redressement judiciaire. Pierre Mestre, l'actionnaire majoritaire du groupe Orchestra, fait office de candidat crédible à la reprise.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire