Alain Vidalies assure que les 480 salariés de Belfort devraient pouvoir rester
 

Le secrétaire d'État au Transport est revenu sur BFMTV sur le dossier Alstom. Il a assuré que le site de Belfort ne fermerait pas et a regretté que l'entreprise n'ait pas attendu le résultat de certains appels d'offres en cours.

Votre opinion

Postez un commentaire