Mis à jour le
Vinci a précisé que, selon des investigations menées en interne, il n'a pas été victime d'un piratage informatique mais d'usurpation d'identité.
 

Alors que l'Autorité des marchés financier (AMF) a décidé de mener ses propres investigations, Vinci affiche son intention de porter plainte contre X, à la suite de la diffusion de fausses informations dont il a été victime.

Votre opinion

Postez un commentaire