En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le logo du CSA. (photo d'illustration)
 

Emmanuel Macron a détaillé ce samedi les mesures de son plan d'action destinées à renforcer l'égalité entre les hommes et les femmes. Parmi elles, une extension des pouvoirs du CSA aux contenus numériques, pour lutter contre la pornographie accessible aux enfants.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    Une telle décision du Président est louable, en plus en matière de marketing politique cela ne peut qu'être bénéfique! Mais il ne faudrait quand même pas oublier les premiers responsables de l'éducation des enfants que sont les parents, surtout quand on sait que 51% des ados de 15 à 17 ans et surtout 14% des 11-12 ans ont déjà visionné sur leurs smartphones des films pornos! Mais évidemment, mettre les parents devant leurs responsabilités peut avoir des conséquences électorales déplorables!

Votre réponse
Postez un commentaire