Vivarte en passe de régler son problème de dette.
 

Le groupe français de distribution de prêt-à-porter annonce avoir trouvé un accord avec ses créanciers permettant de convertir 846 millions de sa dette en capital. 

Votre opinion

Postez un commentaire